Canadian Politics from Canada's Centre

Wednesday, June 14, 2006

AFP's Gaza Explosion, Hamas Coverage Mediocre

Save this online in Del.icio.us. [?] Vote For this Post

The AFP's coverage of Friday's explosion on a Gaza beach and the subsequent end to a supposed Hamas uniltaeral ceasefire with Israel (I know, what ceasefire?) have gone published in countless newspapers worldwide. I've criticized Montreal's La Presse for republishing the AFP coverage of the Gaza beach explosion story verbatim, and then publishing a half-baked correction a few days later, where they only implicitly acknowledge that what they published wasn't fact, as they criticize the Israeli version of events.

Hamas has had no ceasefire with Israel, has been launching Qassam rockets against Sderot and other Israeli towns, and may actually be responsible for the explosion on the Gaza beach. Can you say mediocre media?


Here's a letter to the editor I sent to Montreal's French language daily, La Presse.

Votre journal présente habituellement les choses de façon posée et précise. J’ai donc été franchement surpris et déçu de vos récentes bévues dans le dossier Israelo-Arabe. A l’avenir, vous aurez le devoir de lire et de relire les articles de l’AFP publiés au sujet de ce conflit.

Ces derniers jours, vous avez publié intégrallement des textes de l’AFP présentant une opinion – que l’explosion sur une plage de Gaza était le résultat d’obus israéliens – comme étant un fait. Pourtant, la lumière n’a pas encore était faite sur le sujet, comme le démontre l’article d’Agnès Gruda d’aujourd’hui.
L’erreur est d’autant plus grossière vu l’effort maladroit qui a été fait pour rectifier la situation : vous avez présenté l’article de Mme. Gruda qui met en cause la version Israélienne des faits, pour reconnaître ainsi implicitement l’erreur des précédents articles. Il aurait été préférable de simplement publier une correction là où avait paru l’article le jour précédent…

Malheureusement, vos bévues ne se limitent pas au sujet de la causalité de l’explosion sur la plage. Vous reprenez encore des propos érronés de l’AFP voulant que le Hamas vient de rompre une trêve avec Israel, trêve dont la longueur s’allongit de jour en jour dans votre journal d’ailleurs, passant des 18 mois aux deux ans comme si de rien n’était. En réalité, les terroristes du Hamas (pardon, «militants»… euh, non, repardon, «activistes»), tiraient des roquettes Qassam sur des villages Israéliens depuis bien avant l’explosion sur la plage de Gaza.
C’est un fait au sujet duquel vous devez être au courant puisque plusieurs articles sur Cyberpresse en témoignent. Ainsi, dans un article daté du 1er Juin, on apprend que "Des éléments indisciplinés du Hamas étaient, semble-t-il, impliqués dans le tir de ces roquettes." L’AFP fait encore un effort de blanchissement du Hamas en citant des membres d’un autre groupe qui auraient revendiqués l’attaque. Plus tôt, on avait rattaché deux citations pour suggérer que la Hamas n’avait fait que construire la bombe, alors que les responsables Israéliens ont indiqué qu’ils l’avaient en fait tiré. Oublions convenablement que la charte du Hamas cherche à établir un état sur toute la «Palestine historique», ce qui veut donc dire anéantir Israel.

De toutes les façons, une «houdna» est une trêve Koranique qui prend exemple du prophète Mohammed, ce qui consiste à dire qu’il est permis de déclarer une trêve si l’ennemi a le dessus et qu’il faut du temps pour reprendre des forces. Or, la barrière de séparation qu’a construite l’Israel ainsi que sa multiplication d’actions anti-terroristes ont fait la vie dure aux membres du Hamas et autres groupes terroristes. De plus, selon plusieurs sources, les forces policières et militaires Israéliennes empêchent des dizaines d’attentats de se produire à chaque jour.
Bref, si le Hamas a réduit (et non pas arrêté) son nombre d’attaques anti-Israéliens récemment, c’est parce que l’Israel lui fait la vie dure et parce qu’il est occupé avec des affaires d’état depuis qu’il a pris le pouvoir.

Par ailleurs, dans le même article de l’AFP du 1er Juin, on trouve un autre fait érroné. Les roquettes Qassam ne sont pas nommés pour les Brigades Ezzedina al-Qassam, faction au sein du Hamas, mais bien pour Ezzedine al-Qassam lui-même. Al-Qassam était un membre des Frères musulmans au début du dernier siècle (organisation dont le Hamas est une branche) et qui a prêché et fait le jihad contre les Britanniques et les Sionistes.

L’AFP est reconnu pour son reportage biaisé du conflit Israelo-Arabe (la plupart des reporters de l’AFP qui font des reportages sur le sujet sont arabes, d’ailleurs), et il vous incombe que ce biais ne soit pas reproduit lorsque vous publiez leurs articles. Mesdames et messieurs de La Presse, je vous somme d’être plus vigilants.

p.s. Comparez l’article du premier Juin de l’AFP (http://www.cyberpresse.ca/article/20060601/CPACTUALITES/606011454&SearchID=73247650714660) a celui-ci de Ha’aretz : http://www.haaretz.com/hasen/spages/722197.html
.



If you enjoyed the post, take 30 seconds to subscribe to our free newsletter.
Alternately, consider some suggested posts (links below) or pick your own reading from the archives.

Here are some related articles:

Another French Letter to the Editor responding to a terrorist apologist
Canada's 'provocation' of Islamist terrorists
Day of the Qassams

Related articles are archived in the topical categories , , , , .

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home